concordance

concordance

concordance [ kɔ̃kɔrdɑ̃s ] n. f.
• 1160 « accord »; de concorder
1(1270) Le fait d'être semblable ou analogue; le fait de tendre au même effet, au même résultat. accord, conformité, convenance, correspondance, harmonie. La concordance de deux témoignages. Mettre ses actes en concordance avec ses principes. Concordance de deux situations. analogie, ressemblance, similitude, symétrie. Concordance en nombre, en valeur. égalité, parité. Concordance temporelle. synchronisme.
Phys. Phénomènes vibratoires en concordance de phase, dont le déphasage est nul. — (1845) Géol. Disposition parallèle de strates dont l'inférieure n'a subi aucun effort tectonique.
2Ensemble des passages d'un texte où figure une unité lexicale (mot, expression). Liste alphabétique des unités lexicales d'un texte, avec leurs contextes. index. Éditer une concordance de la Bible. Concordance établie par ordinateur.
3Log. Méthode de concordance, qui conclut, devant la simultanéité d'apparition ou de disparition de deux phénomènes, à un rapport de cause à effet entre eux.
4Gramm. Concordance des temps : règle subordonnant le choix du temps du verbe dans certaines propositions complétives, à celui du temps dans la proposition complétée (ex. Je sais qu'il est là; je savais qu'il était là. Je regrette qu'il parte; je regrettais qu'il partît).
⊗ CONTR. Désaccord. Contradiction, discordance.

concordance nom féminin (latin médiéval concordantia) Rapport de conformité entre deux ou plusieurs choses ; accord, correspondance, analogie : La concordance des témoignages. Disposition normale, non plissée, de couches sédimentaires sur des couches plus anciennes. Phénomène par lequel le verbe d'une subordonnée se met au temps ou au mode du verbe de la proposition dont il dépend et non au temps ou au mode qu'il aurait s'il n'avait pas été subordonné. (Exemple de concordance des temps : Je crains qu'il ne soit trop tard/Je craignais qu'il ne fût trop tard.) ● concordance (expressions) nom féminin (latin médiéval concordantia) Concordance de phase, situation de phénomènes sinusoïdaux synchrones dont les phases à l'origine sont égales. Concordance biblique, index alphabétique systématique des mots employés dans les livres bibliques avec l'indication, pour chaque terme cité, des passages où on le rencontre. ● concordance (synonymes) nom féminin (latin médiéval concordantia) Rapport de conformité entre deux ou plusieurs choses ; accord, correspondance...
Synonymes :
- affinité
- coïncidence
Contraires :
- désaccord

concordance
n. f.
d1./d Fait de s'accorder, d'être en conformité avec une autre chose. La concordance de deux récits.
|| PHYS Concordance de phase: égalité de phase. Radiations en concordance de phase.
d2./d GRAM Concordance des temps: règle syntaxique qui subordonne le temps du verbe de la complétive à celui de la proposition complétée. (Ex. Je veux qu'il vienne et je voulais qu'il vînt.)

⇒CONCORDANCE, subst. fém.
Action de concorder, de mettre (quelqu'un, quelque chose) en accord avec telle personne, telle chose; fait d'avoir même disposition profonde, même nature intime, d'être en rapport d'analogie.
A.— En gén. Concordance de... et de... / de... avec / entre... et; (être) en concordance avec :
1. Dans le jardin. — Plus que la rareté de chacun des détails, il goûtait l'équilibre de leur ensemble, l'harmonie, l'ordre, le mariage de cette riche diversité. Il goûtait le mystère, la chaleur, la cohésion, la concordance des jardins et de ces femmes et de leurs sentiments : on y vivait enveloppé de noblesse, de silence et de gravité voluptueuse (...). C'était un ciel de beauté où tous les astres les plus merveilleux s'harmonisaient et subissaient une discipline de perfection, un rythme.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 3, 1904, p. 248.
2. Ces environs d'une œuvre lue, ce sont les profondeurs de celui qui la lit; elles s'éveillent ou s'émeuvent en chacun par les différences et les concordances, les consonances ou les dissonances qui se déclarent de proche en proche entre ce qui est lu, et ce qui était secrètement attendu.
VALÉRY, Variété III, 1936, p. 72.
PARAD. a) (Quasi-)synon. accord, affinité, coïncidence, conformité, convenance, coordination, correspondance, parallélisme, ressemblance, similitude, symétrie, synchronisme, unité. b) (Quasi-)anton. antagonisme, contradiction, contraste, désaccord, discordance, divergence, opposition.
B.— Spécialement
1. SC. PHYS.
a) GÉOL. Succession régulière des couches. Le trias en concordance aussi parfaite avec le permien (A. DE LAPPARENT, Abr. de géol., 1886, p. 218).
b) PHYS. ,,Relation entre deux vibrations sinusoïdales de même nature et de même période lorsque la différence de leur phase est nulle`` (UV. CHAPMAN 1956); cf. aussi B. DECAUX, La Mesure précise du temps, 1959, p. 99 et SIZ. 1968).
2. SC. HUM.
a) GRAMM. Accord syntaxique d'un mot avec un autre :
3. ... les adjectifs n'ont jamais à exprimer un rapport de dépendance qui leur soit propre. Le seul qui leur appartienne essentiellement, est celui de concordance. S'ils changent de cas, c'est toujours pour se conformer au substantif exprimé ou sous-entendu auquel ils se rapportent.
DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 187.
En partic. Concordance des temps. Accord du mode du verbe d'une proposition subordonnée avec celui de la proposition principale (cf. MAR. Lex. 1951, etc.).
b) PHILOS. Méthode de concordance. Méthode d'induction préconisée par Stuart Mill et consistant à déterminer la cause ou l'effet par la recherche d'une circonstance commune à plusieurs cas du phénomène étudié.
Rem. S'emploie dans ce domaine sans réf. précise à Stuart Mill, mais avec un sens analogue. Des inductions habiles, des concordances troublantes (ESTAUNIÉ, L'Ascension de M. Baslèvre, 1919, p. 222). Les parallélismes exacts et les concordances littérales qu'établit Schubert (BÉGUIN, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 113).
c) RELIG. Similitude des textes évangéliques :
4. ... mais comment enfin se fait-il que, de tous ces miracles, aucuns ne soient parvenus jusqu'à nous, et que les quatre évangélistes se renferment à peu près dans le cercle des mêmes faits? N'y a-t-il pas eu de l'adresse dans ceux qui nous ont transmis ces écrits? Et n'ont-ils pas cherché à se procurer une concordance propre à établir la vraisemblance dans les récits de gens qu'on suppose ne s'être point concertés? Quoi! Il y a des milliers d'événements remarquables dans la vie de Christ, et cependant les quatre auteurs de sa vie s'accordent à ne parler que des mêmes faits!
DUPUIS, Abr. de l'orig. de tous les cultes, 1796, p. 399.
En partic. Table, etc., de concordance ou, p. ell., concordance.
Exégèse. Index qui regroupe les principaux termes bibliques, avec références des contextes où ils figurent, et qui permet une étude comparative de leurs diverses acceptions. Le Cardinal Hugues de Saint-Cher, qui fit la première concordance des Écritures (MONTALEMBERT, Hist. de Ste Élisabeth de Hongrie, 1836, p. LI). Le « Dictionnaire de concordances bibliques » de Lambert (AMIEL, Journal intime, 1866, p. 175).
P. ext., LITT., etc. Répertoire de textes concernant tel mot, telle idée. Concordance de Shakspeare, assortie à toutes les éditions, dans laquelle on a rangé méthodiquement les beaux passages qui se ressemblent dans les drames de cet écrivain justement admiré (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 366). L'absence des index et de ces concordances qui facilitent si fort nos recherches (RENAN, L'Avenir de la sc., 1890, p. 143). États-concordances (Trésor de la Langue française, t. 1, 1971, introd., p. XXV). Répertoire des exemples rencontrés pour chaque mot et donnant pour chaque occurrence un contexte de trois lignes, le mot étudié figurant obligatoirement dans la ligne du milieu.
Rem. Plusieurs dict. (Ac. Compl. 1842 avec l'étiquette néol., BESCH., Lar. 19e-20e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965) enregistrent l'adj. concordantiel, ielle au sens de « qui établit une concordance ». Lexique, table concordantiel(le).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 « accord » (BENOIT DE STE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 6377) — XVIe s. ds HUG.; 2. 1270 « conformité entre des faits, des choses » (Ordonnances des roys de France, éd. de Laurière, t. 1, 1723, p. 107); 1564 « table alphabétique des mots employés dans la Bible, avec indication des textes qui les contiennent » (Indice et recueil universel de tous les mots principaux des livres de la Bible d'apr. FEW t. 2, p. 1012); 1680 (RICH. : Concordance. Petit rûdiment avec un sintaxe [...] pour instruire les enfans qui commençent à aprendre le latin); 1690 gramm. « accord syntaxique » (FUR.). Empr. au lat. médiév. concordantia (ca 793 ds LATHAM) « accord; conformité », part. prés. neutre plur. substantivé de concordare (concorder). Fréq. abs. littér. :179. Bbg. DEWEZE (A.). Qq. propos sur la terminol. Trad. (La) automatique. 1960, t. 1, p. 25.

concordance [kɔ̃kɔʀdɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1160, « accord »; de concorder.
1 (1270). Le fait d'être semblable ou analogue; le fait de tendre au même effet, au même résultat. Accord (II.), analogie, conformité, convenance, correspondance, harmonie. || La concordance de deux versions, de deux témoignages. || Mettre ses actes en concordance avec ses principes.Concordance de deux situations. Analogie, ressemblance, similitude, symétrie. || Concordance des sons finaux, en vers, assonance, rime. || Concordance en nombre, en valeur. Égalité, parité.
1 Le corps social et politique exige que les pouvoirs qui le gouvernent aient une concordance et une conspirance entre eux pour arriver au but qu'ils se proposent, c'est-à-dire la perfection du gouvernement.
Mirabeau (cité par Laveaux).
2 Madame de la Tour me fit le récit d'un songe tout à fait semblable, qu'elle avait fait cette même nuit (…) Je fus donc frappé de la concordance de leur songe (…)
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 146.
Concordance temporelle. Synchronisme.
Phys. || Concordance de phases, se dit de vibrations sinusoïdales lorsque la différence de phases est nulle.Géol. Disposition parallèle des strates.
2 (1564). Index alphabétique des mots contenus dans un texte, avec l'indication des passages où ils se trouvent (pour comparer). || Éditer une concordance de la Bible.Concordance établie automatiquement, par ordinateur.
3 Log. || Méthode de concordance, qui conclut devant la simultanéité d'apparition ou de disparition de deux phénomènes à un rapport de cause à effet entre eux.
4 Gramm., ling. Accord de plusieurs mots entre eux. || Syntaxe de concordance. || Concordance des temps : règle subordonnant le choix du temps du verbe dans certaines propositions complétives, à celui du temps choisi dans la proposition complétée (ex. : je regrette qu'il vienne; je regrettais qu'il vînt).
3 Ce n'est pas le temps principal qui amène le temps de la subordonnée, c'est le sens. Le chapitre de la concordance des temps se résume en une ligne : Il n'y en a pas…
F. Brunot, la Pensée et la Langue, XX, II, I, p. 782.
4 Il faut se garder d'appliquer sans discernement des règles mécaniques qui indiqueraient une correspondance toujours obligatoire entre le temps de la principale et celui de la subordonnée. Sans doute, dans bien des cas, une concordance s'établit, qui règle le temps de la subordonnée par rapport au temps du verbe principal, mais bien souvent aussi il faut tenir compte de certaines modalités de la pensée, et marquer, selon une syntaxe appropriée, le temps de la subordonnée par rapport au moment où l'on parle : ainsi, par la discordance des temps peuvent être rendues bien des nuances délicates.
Grevisse, le Bon Usage, no 1047.
CONTR. Désaccord. — Antagonisme, antinomie, contradiction, discordance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Concordance — can mean: Concordance (publishing), a list of words used in a body of work, with their immediate contexts Concordance (genetics), the presence of the same trait in both members of a pair of twins (or set of individuals) Concordance (medicine),… …   Wikipedia

  • concordance — CONCORDANCE. s. f. Convenance, rapport. Il ne se dit guère qu en parlant Des Auteurs Canoniques. Il y a une merveilleuse concordance entre les Evangélistes. La concordance des Écritures. Il se dit aussi Des Livres qui sont faits pour montrer la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • concordance — Concordance. s. f. Convenance, rapport. Il ne se dit guere qu en parlant des Auteurs Canoniques. Il y a une merveilleuse concordance entre les Evangelistes. la concordance des Ecritures. Il se dit aussi des livres qui sont faits pour montrer la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Concordance — Con*cord ance, n. [F., fr. LL. concordantia.] 1. Agreement; accordance. [1913 Webster] Contrasts, and yet concordances. Carlyle. [1913 Webster] 2. (Gram.) Concord; agreement. [Obs.] Aschlam. [1913 Webster] 3. An alphabetical verbal index showing… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • concordance — late 14c., alphabetical arrangement of all the words in a book (esp. the Bible), from O.Fr. concordance (12c.) agreement, harmony, from L.L. concordantia, from concordantem (nom. concordans; see CONCORD (Cf. concord)). Originally a citation of… …   Etymology dictionary

  • concordance — [kən kôrd′ ns] n. [ME concordaunce < OFr concordance < ML concordantia < L concordans, prp. of concordare, to agree < concors: see CONCORD] 1. agreement; harmony 2. an alphabetical list of the chief words used in a book or by a writer …   English World dictionary

  • concordance — concordance. См. конкордантность. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • concordance — I noun accord, accordance, agreement, amity, assent, coaction, coincidence, common assent, communion, compact, concert, concord, concurrence, concurrence in opinions, conformance, conformity, congeniality, congruence, congruency, conjunction,… …   Law dictionary

  • concordance — ► NOUN 1) an alphabetical list of the important words in a text, usually with citations of the passages concerned. 2) formal agreement. ORIGIN from Latin concordare agree on …   English terms dictionary

  • CONCORDANCE — n. f. Accord qu’on constate entre deux ou plusieurs choses dites ou écrites. La concordance des divers témoignages ne laisse plus de doute sur la vérité du fait. Concordance des Calendriers, Rapport entre les mois et les jours dans les divers… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»